Danone, One Planet. One Health

Avec sa nouvelle vision «One Planet. One Health» et son ambition d'obtenir la certification B corp à l'échelle mondiale, Danone poursuit sa mission «apporter la santé par l'alimentation au plus grand nombre» ainsi que son double projet économique et social.

Danone contribue aux objectifs de développement durable des Nations Unies

Le programme de développement durable à l’horizon 2030, adopté en septembre 2015 par les États membres des Nations Unies, constitue un plan d’action pour éradiquer la pauvreté, protéger la planète et faire en sorte que tous les êtres humains vivent dans la paix et la prospérité. Il s’articule autour de 17 objectifs de développement durable et 169 cibles qui prennent en compte les trois aspects du développement durable : économique, social et environnemental. Entreprises, gouvernements, ONG et société civile devront travailler ensemble et fonder de nouveaux partenariats pour atteindre ces objectifs.

Danone a commencé à prendre en compte l’impact environnemental et social de son activité sur la planète dès 1972. L’approche pionnière de l’entreprise puise son inspiration dans son « double projet » et a ouvert la voie à la mission actuelle d’« apporter la santé par l’alimentation au plus grand nombre ». Elle marque aussi l’avènement des principes de la co-création, de l’élaboration d’offres adaptées à l’échelle locale, et de la démarche d’amélioration continue. La signature « Danone, One Planet. One Health » marque aujourd’hui un nouvel élan pour Danone et réaffirme la conviction suivante : « chaque fois que nous mangeons et que nous buvons, nous votons pour le monde dans lequel nous voulons vivre ».

C’est donc avec une forte détermination que l’entreprise s’engage à respecter les objectifs de développement durable, et ce selon la stratégie décrite comme suit, et illustrée par l’image ci-dessus.

SÉLECTIONNER DES OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Axes stratégiques

En toute logique, la mission d’« apporter la santé par l’alimentation au plus grand nombre » mène Danone à concentrer ses efforts sur les points suivants :

  • L’objectif 2 « Faim zéro »vise à garantir la sécurité alimentaire, l’accès à une alimentation nutritive, et à assurer un mode de production durable dans le domaine alimentaire ;
  • L’objectif 3 « Bonne santé et Bien-être », s’attache à garantir la meilleure nutrition possible pour les nourrissons, les jeunes enfants et les mères, notamment grâce aux gammes globales de produits proposés tout au long de la vie ;
  • L’objectif 6 « Eau propre et assainissement » vise quant à lui à favoriser l’accès à l’eau potable pour le plus grand nombre, à améliorer la qualité de l’eau et en rationaliser l’utilisation, et enfin à protéger les écosystèmes liés à l’eau.

Ces objectifs font écho aux produits des quatre métiers de l’entreprise (Produits Laitiers et d’Origine Végétale, Eaux, Nutrition Infantile et Nutrition Médicale).

 

De plus, Danone s’attache à contribuer aux objectifs matériels au regard de son secteur d’activité et à la manière dont l'entreprise source, produit, agit et vend ses aliments et ses boissons :

Enfin, la contribution aux objectifs de développement durable implique une collaboration étroite entre les différents secteurs, et au-delà des activités de chacun. C’est pour cela que Danone s’engage à développer des partenariats internationaux, contribuant ainsi à l’objectif 17 « Partenariats pour la réalisation des objectifs ».

Si les sept grands axes sélectionnés (Objectifs 2, 3, 6, 8, 12, 13 et 17) incarnent la mission stratégique de Danone, l’entreprise souhaite néanmoins contribuer aux autres objectifs, comme expliqué ci-dessous.

Engagements

La sélection des objectifs envers lesquels Danone s’engage repose sur la dernière matrice de matérialité de l’entreprise, qui met en avant les questions de développement durable les plus importantes pour nos parties prenantes comme pour notre performance économique. Les enjeux matériels identifiés soulignent l’importante contribution de Danone aux objectifs suivants :

 

D’autres initiatives d’envergure auxquelles Danone participe, comme le mouvement HeForShe ou l’initiative RE100, sont également prises en compte. Ces deux dernières témoignent respectivement de la volonté de Danone de contribuer à :

 

Contributions

Enfin, Danone contribue également à :

  • L’objectif 4 « Éducation de qualité » en proposant à ses collaborateurs l’accès à des formations de qualité à prix abordable ;
  • L’objectif 9 « Industrie, innovation et infrastructure » en déployant des programmes d’investissement dans les marchés en développement et en ciblant ses innovations sur le développement durable ;
  • L’objectif 10 « Inégalités réduites » : chez Danone, de plus en plus de salariés bénéficient d’une couverture santé grâce au programme Dan’Cares.
  • L’objectif 11 « Villes et communautés durables » : l’entreprise s’attache à réduire son impact sur la qualité de l’air et renforce sa gestion des déchets.

ÉTABLIR UN SUIVI DE L’AVANCEMENT VERS LES OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Les engagements de Danone ne peuvent se concrétiser qu’à l’aide d’un suivi rigoureux. Pour cela, les cibles spécifiques sélectionnées dans le cadre de chaque objectif ont été choisies en fonction des méthodes actuelles de Danone en matière de suivi. L’une de ces méthodes consiste par exemple à avoir développé, depuis plusieurs années, la communication sur le développement durable, des indicateurs clés de performance et des projets à vocation durable.

En 2018, Danone continuera d’harmoniser ses méthodes de suivi interne pour mieux mesurer et évaluer les progrès réalisés en vue des Objectifs de Développement Durable. Disposée à s’engager encore plus en faveur de ces objectifs mondiaux, l’entreprise a également annoncé les Objectifs Danone 2030 sont reliés aux Objectifs de Développement Durable définis par les Nations Unies pour 2030, afin d'adopter un langage universellement compris (en savoir plus).