Indicateurs 2017

Le double projet économique et social est profondément ancré dans la culture de Danone. L'objectif de l'entreprise est de créer de la valeur et de la partager avec ses actionnaires et l'ensemble de ses parties prenantes.

Matrice de matérialité

L’essentiel pour les parties prenantes de Danone

Pour une activité responsable et durable, Danone s’attache à affiner sa stratégie en collaboration avec ses parties prenantes. L’entreprise renouvelle cette année sa matrice de matérialité, un outil clé dans l’élaboration d’une stratégie de responsabilité de l’entreprise. Il permet de définir des priorités en fonction de leur importance pour les parties prenantes internes et externes et selon leur impact sur la réussite économique de Danone.

Les 41 enjeux clés identifiés en collaboration avec les parties prenantes sont présentés dans la matrice ci-dessous. Ces enjeux couvrent l’ensemble des aspects environnementaux, sociaux, sociétaux, économiques et de gouvernance. Ils ont fait l’objet d’évaluations afin de déterminer les facteurs de risque et d’opportunité pour Danone en matière de développement durable.

Méthodologie appliquée à la matérialité

Afin de mieux appréhender les défis clés et de proposer des solutions stratégiques, Danone a mené une analyse de matérialité en trois étapes :

 

l’identification : première consultation interne et révision de la documentation existante afin de dresser une liste exhaustive des enjeux directement ou indirectement liés à l’activité de Danone et aux intérêts des parties prenantes ; 

 

l’évaluation : cette étape comprend une recherche préliminaire visant à identifier les enjeux les plus importants pour l’entreprise, et une étude quantitative menée à l’échelle mondiale auprès de 130 collaborateurs de Danone, plus de 200 parties prenantes professionnelles, et 17 consommateurs clés. Cette étude permet de classer et d’évaluer ces enjeux matériels  ;

 

la hiérarchisation des priorités : à partir de ces données et d’évaluations à 360 degrés, la dernière étape consiste à définir les seuils adaptés aux 14 enjeux clés qui deviendront les priorités de Danone.

 

Ces enjeux ont été classés selon leur impact potentiel sur l’activité et leur importance pour les parties prenantes interrogées.

Les 14 priorités

  • Sécurité et qualité des produits
  • Intégration du développement durable dans l’entreprise
  • Amélioration du portefeuille pour des produits plus sains
  • Approvisionnement responsable en matières premières
  • Transparence des étiquetages des produits
  • Alimentation et nutrition accessibles et abordables
  • Écoconception du produit, emballage et économie circulaire
  • Relations et politiques de prix équitables avec les agriculteurs et les fournisseurs
  • Contribution économique locale et croissance inclusive
  • Offre de produits diversifiée, adaptée aux besoins et habitudes alimentaires locaux
  • Leadership et gouvernance responsables
  • Achats responsables et gestion de la chaîne d’approvisionnement
  • Modèles d’agriculture et d’utilisation des terres responsables et adaptés aux conditions locales
  • Marketing responsable et sensibilisation des consommateurs

Comprendre les résultats

Catégorisation des enjeux en trois groupes

Dans la matrice de matérialité, la répartition des enjeux en trois volets distincts fournit des informations utiles pour mieux comprendre et gérer chacun de ces enjeux à court, moyen et long terme.

  • Le premier volet (bleu foncé) contient les 14 priorités matérielles absolues pour les parties prenantes externes et la réussite économique de Danone. Ces enjeux sont étroitement liés à l’évolution du modèle économique de l’entreprise. Ils sont au cœur de l’activation et de l’exécution de la signature «Danone, One Planet. On Health" de Danone.
  • Le second volet (bleu moyen) regroupe les enjeux majeurs qui généreront de la valeur à moyen et long terme. Danone aborde déjà bon nombre de ces enjeux dans ses politiques de développement, ses objectifs fixés, sa gestion de projets à l’échelle locale, etc.
  • Le troisième volet (bleu clair) comprend les enjeux liés aux questions de conformité et les enjeux émergents. Ces enjeux devront être traités par le biais de la mise en conformité, la supervision et la gestion suivie.

 

Interdépendance des enjeux

Les enjeux matériels n’existent pas indépendamment les uns des autres. Ils sont liés entre eux et leur position sur la matrice doit être comprise en ce sens. Par exemple :

 

L’enjeu général de l’atténuation du changement climatiqueet de l’adaptation à ses effets (deuxième volet) est étroitement lié à plusieurs enjeux spécifiques tels que l’écoconception du produit, l’emballage et l’économie circulaire ; l’approvisionnement responsable en matières premières ou encore les modèles d’agriculture et d’utilisation des terres responsables et adaptés aux conditions locales : trois enjeux appartenant au premier volet.

 

L’enjeu général des droits de l’Homme dans la chaîne d’approvisionnement (deuxième volet) est quant à lui étroitement lié aux achats responsables ainsi qu’aux relations et politiques de prix équitables avec les agriculteurs et les fournisseurs, deux enjeux du premier volet.

 

La diversité et l’inclusion au travail (troisième volet) s’inscrit dans l’impératif plus large de développer une offre de produits diversifiée, adaptée aux besoins et habitudes alimentaires locaux (troisième volet).

 

Enjeux matériels sur un seul axe

En revanche, il est également important de souligner que certains enjeux n’auront une importance particulière que d’un point de vue externe (pour les parties prenantes) ou interne (pour la réussite de l’entreprise). Danone les considère par conséquent comme des enjeux clés qui s’inscriront dans une démarche stratégique même s’ils ne sont pas nécessairement situés dans le premier volet de la matrice.

C’est en explorant l’interdépendance de ces enjeux que l’entreprise peut identifier les approches globales à mettre en place pour impulser le progrès.

 

Exploiter ces résultats

Les résultats sont communiqués puis diffusés au sein de Danone dans le but de dynamiser la vision « One Planet. One Health » à travers l’ensemble de ses activités. Ils seront également affinés pour répondre aux spécificités locales par le biais de consultations avec les parties prenantes concernées.

La vocation essentielle de cette analyse de matérialité est donc de fournir les orientations qui permettront à Danone de mieux hiérarchiser ses priorités stratégiques à long terme, de mieux répondre aux attentes des parties prenantes et d’optimiser la mise en œuvre des engagements et des politiques pour une société et une entreprise durables.

Réaliser cette analyse de matérialité et identifier les enjeux matériels a permis de dégager quatre grandes catégories de risques. La présentation de ces risques ainsi que de la façon dont ils sont gérés et suivis est disponible dans le document de référence (partie 2.7 Facteurs de risques).

Télécharger la
Matrice de matérialité
(312 KB)